connexion

La robotisation dans les cuisines !

Retour aux articles 27/06/2020

 

 Vous connaissez tous mon penchant pour les objets connectés, l’Intelligence artificielle et la robotique.

Ces sujets récurrents reviennent souvent dans mes chroniques.

J’avais toujours pensé que tout cela concernerait un futur lointain, inéluctable certes, mais bon pour nos descendants.

Que nenni.

Ce que je viens de voir l’autre jour à la TV m’oblige, bien malgré moi, à admettre que nous avons déjà mis les pieds dans ce  futur.

 Imaginez donc : Un restaurant entièrement automatisé, sans aucun personnel, ni cuisinier, ni serveur.

Au Country Garden Holding (Chine),  ce restaurant chinois d’une superficie de 2000 mètres carrés est capable de servir 600 personnes en même temps. 46 types de robots différents assument la réception des marchandises, leur stockage, l’accueil, le bar, l’encaissement, mais surtout la cuisine !

Les robots cuisinier connaissent par cœur les 200 recettes affichées dans le menu proposé aux clients et les préparent en moins d’une minute.

Ces dernières ont été élaborées, étape par étape, par de grands chefs étoilés, puis mémorisées par les robots. 

 

     

 A l’entrée du restaurant, le client choisi son menu sur un écran. Son  choix confirmé, il présentera sa carte de crédit au robot pour valider sa commande.

Il ne lui restera plus qu’à prendre place à une table. Son menu lui sera apporté par un robot.

A la fin de son repas, il lui suffira d’appuyer sur un bouton pour qu’une trappe s’ouvre et les déchets tombent dans une poubelle placée sous la table.

Ben merde, si c’est ça le restaurant du futur autant rester chez soi.

Vous ne me croyez pas ? Alors regardez bien cette vidéo

https://youtube.com/watch?v=YPoAjRxyBQQ

 

Bien évidemment je me range dans la catégorie des vieux qui ne mettront jamais les pieds dans ce genre de restaurants, car J’apprécie bien trop l’accueil dans mes restos favoris, le plat mijoté par le chef et le sourire de la serveuse.

Mais ne nous leurrons pas. On a déjà mis  un pied si ce n’est deux dans cet engrenage. A commencer par moi-même qui possède une voiture dotée d’une intelligence artificielle et qui préfigure celle que mes enfants auront demain : c’est-à-dire sans chauffeur et électrique.

Mais au-delà de la réticence des personnes de ma génération à accepter cette évolution, il y a plus grave.

C’est le constat navrant que notre bonne vieille Europe a la triste image d’une personne qui ne sait pas s’adapter à ces nouvelles technologies et se laisse aller à la dérive.

Elle regarde passer le train de la robotisation, de l’intelligence artificielle en hochant la tête.

Comment mon Dieu est-ce possible d’en arriver là, se dit-elle ?

Pendant ce temps, la Chine investit des centaines de milliards dans ce domaine et recrute les meilleurs universitaires du monde en la matière.

 Elle développe dans le même temps, des entreprises tentaculaires qui se déploient mondialement.

Je pense à Alibaba (l’Amazon asiatique) et que faisons-nous en Europe contre ces GAFA ( Google-Apple-Facebook-Amazon ) ?

 Au lieu de créer une réplique européenne, on engage des actions judiciaires avec une armada d’avocats et fonctionnaires.

Pauvre de nous, on n’a rien compris et continuons à laisser filer nos industries,  notre savoir qui

ajouté à la dette colossale de tous les pays européens, nous relèguera au dernier de la classe avec toutes les conséquences économiques et sociales qui en découleront.

 

 

 

Bravo monsieur Emmel bien à

Bravo monsieur Emmel bien à vous dr Schopfer

On est peut-être plus vite

On est peut-être plus vite servi qu’à Esery !
Pierre G.

Absolument débile !! Si nous

Absolument débile !! Si nous savons que ce n'est pas ce que nous voulons pour nous, qu'en savons-nous à propos de nos enfants et petits enfants ? Doit-on les éduquer en tenant compte de l'histoire et des aspects sociaux de nos relations avec autrui ? Le discours qui consiste à dire que les robots vont faire à notre place des tâches répétitives et rébarbatives est pernicieux car il avilit encore l'individu, réduisant son rôle de "vivant" à la jouissance et à l'oisiveté... Quelle société ! Mais nous seront depuis longtemps poussière dans le cosmos quand sonnera l'heure du robot-dieux... et tant mieux ! Merci pour cette excellente chronique !
Belle journée et à bientôt.
Le cousin

À chacun et chacune libre de

À chacun et chacune libre de céder aux délires de cette génération de "geek".
Du moment que je pense que nous sommes de toutes façons voués à disparaître......
BOF!!!

comment

Deja que je ne rentre pas dans un Macdo, mais les jeunes vont adorer.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
2 + 10 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.