connexion

Restaurant Gaucho Churrascaria

Retour aux articles 11/12/2018

 

 

Restaurant Gaucho  Churrascaria       (chemin de Malombré 1 à Genève)

Et pourquoi pas, pour une fois, sortir des chemins habituels de la restauration européenne pour

goûter au dépaysement de la cuisine brésilienne ?

C’est ce nous avons fait l’autre soir, mais ce n’était pas  vraiment une découverte, le restaurant

Gaucho nous avait déjà accueilli à plusieurs reprises.

Une bonne note pour le cadre et pour  l’accueil.

Il y a quelques restaurants de ma connaissance qui n’ont pas encore compris que l’image et l’impression ressentie lorsque  vous franchissez le seuil de leur établissement vont être mémorisées.  Malheur à eux, si elles sont négatives, elles risquent de déteindre sur les plats servis pendant le repas.

Pire : elles pourraient être rédhibitoires  pour le choix de votre prochaine visite.

                                                                                     ***

La carte présentée au Gaucho est intéressante comme dirait l’un de mes amis.

Je vous conseille cependant d’opter pour le :

Grand buffet d’entrées chaud froid, suivi de 14 viandes différentes, accompagnées de riz blanc, pommes frites, bananes frites, haricots noirs et ananas grillés.

 

Vous allez devoir résister afin de ne pas craquer devant ce magnifique buffet.

Votre tentation sera alors grande, car vous pourrez composer vous-même votre assiette.

Mais attention : prenez garde à laisser une petite place pour la suite !

 

 

    

Après cette entrée due à votre talent et à votre choix, vous allez découvrir l’originalité de ce restaurant.

Comme dans un ballet bien réglé,  des serveurs vont venir régulièrement à votre table munis d’une grande pique sur laquelle sont embrochées des viandes sorties du grill de la cuisine.

 

 

 

 

                                 

Les serveurs ne sont pas à leur coup d’essai lorsqu’il s’agit de trancher une fine tranche de bœuf, d’agneau, de poulet ou veau.

Avec une petite pince vous pourrez la saisir et la glisser dans votre assiette.

 

 

    

 

 

Quelques petites frites bien croustillantes, du riz et une banane frite sont là comme accompagnement.

Il y a aussi des haricots noirs, une spécialité locale, mais ce n’est pas ce que je préfère.

  

On reste dans le même style pour le dessert.

Que diriez-vous de cet ananas grillé ?

 

 

 

 

      

 Avec ce Miolo Lote43 de 2012, un  merlot, cabernet-sauvignon, nous avons pris la bonne option pour accompagner parfaitement ce repas.

Je n’ai pas souvenir d’avoir bu des vins brésiliens, mais celui-ci était remarquable.

Prix pour ce menu  avec viandes à gogo :  fr 49.—( sans les boissons )

 

JCE/11.12.2918

Tout à fait correct pour cette escapade chez les gauchos, une adresse à retenir.

Je n'ai qu'un mot à te dire :

Je n'ai qu'un mot à te dire : Miam ! Moi qui prend quelques distances avec la (bonne) chère en prévision des tentations des fêtes prochaines, je salive ! Mais surtout, et une fois de plus mon cousin, tu nous donnes la mesure de ton art et le sens de la chronique ! Bravo pour celle-ci que tu accroches à un grande série qui fait l'objet d'un recueil, je crois... Peut-on se le procurer ?
Belle journée !

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
12 + 2 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.