connexion

la cabane du pêcheur

Retour aux articles 22/08/2018

 

 

                                               La Cabane du pêcheur

Probablement parmi mes amis «  Toqués «  (cercle très select de gastronomes genevois  dont l’origine doit remonter en 1815 et qui ne compte que 12 membres triés sur le volet) * peu d’entre eux doivent connaitre ce restaurant situé route du Lac 876  à La Tour près de Viuz (Haute Savoie)

Apparemment cette adresse était revenue aux oreilles de ma fille qui m’a proposé d’aller à sa découverte.

J’avoue de prime abord n’avoir pas affiché un enthousiasme débordant, car pour moi une cabane de pêcheurs ne pouvait être qu’un restaurant de troisième choix construit avec quelques planches clouées sur des poutres,  le tout au bord d’un lac et celui du Môle m’était inconnu.

La cuisine ne pouvant être  qu’à cette image.

Et bien détrompez-vous.

Dans un cadre idyllique, niché au bord du lac, ce restaurant  possède de nombreux atouts à commencer par sa terrasse.

Alors prenons vite place et tout en sirotant mon apéritif préféré (me demandez pas lequel !) vous pourrez admirer, par cette belle soirée d’été,  la forêt se reflétant dans un lac tranquille.

Féérie et magie des couleurs.

 

   

Du coup, on est loin de ce que j’imaginais.

Pour vous en convaincre, jetez un petit coup d’œil à l’intérieur de cette « cabane »

 

 

 

J’avais  hâte de passer à table et de voir ce que nous réservait la carte des menus.

           En entrée,  les deux plats suivants ont retenu notre attention.

 

  

Tartare de courgettes aux écrevisses, tomates séchées, oignons rouges et truite façon tataki (marinée teryaki)

 

 

                                                            et

 

 

 

 

 Terrine de foie gras maison, chutney pêche abricot 

 

 

Et en plat principal les filets de perches :

 

 

 Perches meunières ou crème ou provençale avec frites ou légumes ou riz 

Ceux-ci ne proviennent pas du lac du Môle, mais des Pays Bas.

Bien en chair, de bonne grosseur, ils étaient excellents. Ils auraient été parfaits en les laissant griller une minute de plus dans la poêle.

 

Côté boisson :

     

 Ce château Martinat un bordeaux de 2014 accompagnait très bien ce repas.

Le raffinement était poussé jusqu’à présenter l’eau dans une bouteille aux armes de la maison.

              La classe.

 

En vérité en vérité je vous le dis (je dois trop lire la bible…même pas) pour une cabane de pêcheur, j’aimerais bien en trouver beaucoup des comme ça.

             Surtout avec cette qualité de cuisine.

 

JC Emmel    21.8.2018

 

NB :  *  Robert et Georges, je crois que votre  président  tient une adresse pour la prochaine sortie du cercle des Toqués !

Salut Jean-Claude, Oui, la

Salut Jean-Claude,
Oui, la Cabane du Pêcheur, je la connais pour y avoir mangé une ou deux fois par le passé (ce n'est pas bien loin de chez moi). A ce que je vois sur ta photo, ils ont transformé la salle depuis que j'y ai été quelques années en arrière. Cela semble s'être bien amélioré, car j'en ai un souvenir plutôt sombre, même si ce n'étaient pas des planches clouées sur des poutres. Et à vrai dire, du point de vue gastronomique, je n'en avais pas gardé un souvenir impérissable. Mais tant mieux si l'adresse est aujourd'hui recommandable. Et de toute évidence elle l'est puisque c'est le président des Toqués qui nous en parle!
Amitiés
Max

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
4 + 0 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.