connexion

Après une longue absence, un retour apprécié au restaurant du TC Lancy

Retour aux articles 05/03/2017

  

Pour différentes raisons, mais plus particulièrement suite à mon déménagement, j’avais mis aux abonnés absents  le restaurant du Tennis-Club les Fraisiers au Grand-Lancy.

Je l’ai retrouvé l’autre soir avec un grand plaisir et surtout le sourire de sa patronne qui vaut le meilleur de tous les accueils.

 

                                          

 

Petit conseil : mieux vaut réserver sa table car apparemment cet établissement fait le plein à midi et le soir.

C’est en général un signe positif de la qualité d’une bonne cuisine. J’allais pouvoir le vérifier séant.

Notre attention avait été attirée par ce :

Coeur de rumsteak de bison sur ardoise accompagné de légumes frais et des pommes frites, avec une petite variante pour ma voisine pour un filet de daim.

  

 

 


Sans atteindre des sommets de la haute gastronomie, c’était parfait. La viande était gouteuse, tendre et la formule sur ardoise vous permet de la griller selon vos désirs.

Côté sauces, ce n’était pas d’une grande recherche. Comment le dire : un peu trop industrielles, auraient mérité une touche plus personnalisée, être mieux relevées...

Un petit coup du soleil bordelais venait couronner ce repas : Un château Les Hauts de Smith 2012…. Rien que ça !

                                

 

Ce domaine pour ceux qui ne le connaissent pas est situé à Martillac (Pessac-Léognan).

Il est homologué parmi les fameux Cru Classé de Graves.

Je l’ai choisi parce qu’il me paraissait pouvoir accompagner au mieux ce repas, mais surtout il me rappelait une visite de dégustation faite dans ce château, il y a fort longtemps.

Les Hauts de Smith rouge est le second vin rouge du Château Smith Haut Lafitte.

Ce domaine date du 14e siècle et il appartient depuis 1990 à Daniel et Florence Cathiard. Ce nom vous dit peut-être quelque chose ? Certainement, car c’était un ancien champion de ski français et le fondateur des magasins Go Sport.

Belle reconversion et surtout belle récompense pour les travaux indispensables au maintien de la réputation des vignobles de cette qualité et pour les transformations apportées à cette ancienne chartreuse du 18e.

 

Je laisse le soin à la presse spécialisée de nous donner son avis sur ce nectar :

Notes : Wine Enthusiast 92/100, James Suckling 90-91/100, Gault Millau 15,5/20
« Un des deux seconds du Château Smith Haut Lafitte, il se distingue par un assemblage à majorité de Cabernet Sauvignon. Cela donne au vin une superbe structure accompagnée de tanins mûrs et d'un fruité noir et juteux. Il provient des jeunes vignes du vignoble, avec l'exubérance de la jeunesse que l'on retrouve dans le caractère fruité de ce vin. »

 

JCE/5.3.2017

 

 

 

 

 

 

Oui, j’ai lu et apprécié ta

Oui, j’ai lu et apprécié ta chronique sans avoir encore pris le temps de la commenter.
S’agit-il du même établissement qui a mis ton célèbre « Tartare poêlé » à la carte ?

J’en garde un excellent souvenir.
Pierre-Do

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.