connexion

Et je retrouve les CALIFRENZIES

Retour aux articles 14/11/2016

Comme le temps passe…j’ai retrouvé sur mon blog du 13.4.2011 la chronique que j’avais consacrée à cette sympathique chorale. Rappelez-vous :

  

        (pour les nostalgiques désireux de revoir cette chronique cliquez sur : http://www.jeanclaudemmel.ch/node/108 )

 

Pour le coup, je ne pouvais pas manquer d’aller retrouver ces Califrienzies à Collonge-Bellerive en cette fin d’année 2016.

Au programme : «  Histoire de femmes «.  On aurait pu s’en méfier, vu que les rares représentants masculins de 2011 avaient disparus.

 Au menu, un programme composé d’une vingtaine de chansons dédiées au sexe faible.

En fait pas tout à fait, car cela a commencé par une revendication bien féminine : déshabillez-moi.

 

  

Et après la revendication, l’émancipation.

Pour le prouver : quoi de mieux que de chevaucher une Harley Davidson.

Même si ces dames n’ont plus le physique de Brigitte Bardot de l’époque, les spectateurs ont pu néanmoins admirer quelques belles jambes.



  

Restait à ces gentes dames à faire un bébé. Il semble que JJ.Goldmann connaisse la recette  pour qu’elle le fasse toute seule. Moi pas.

 Excellente interprétation avec le soutien très professionnel d’un guitariste et d’un batteur, sans oublier leur chef de chœur Franz Josefovski à qui  on doit l’harmonisation de tout ce répertoire.

 


  

Et c’était déjà le moment de se quitter. Dommage car le public venu nombreux manifestait de plus en plus son soutien par des applaudissements nourris aux chanteuses. Je soupçonne toutefois que dans la salle se trouvaient de nombreux fidèles et inconditionnels à ces choristes.

Pour ma part, j’ai pris un grand plaisir tout au long de cette soirée, avec un seul regret que de jeunes recrues ne viennent pas rajeunir cette troupe si sympathique aux qualités vocales indéniables et qui a su garder ce sourire et ce dynamisme… et puis elles sont restées belles, belles, comme…..

 


  

Une sympathique surprise m'attendait à cette représentation.

Depuis le temps que je consacre l'essentiel de mes chroniques aux chorales romandes, je

n'avais jamais eu l'occasion de parler à ce musicien, ce chef de chorales talentueux qui est

Franz Josefovski.

Cette lacune a été comblée ce soir grâce à la découverte d'un ami commun à qui ce selfie

 a été adressé.


 

JCE/ 14.11-.2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mesdames je m'attendais à une

Mesdames
je m'attendais à une avalanche de commentaires de votre part !
Oû sont les femmes, femmes...je voulais dire les Califrenzies ?
JCE

Belle découverte !!!

Une belle découverte des Califrenzies sans y être !!!!
Merci Grand Chef

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.