connexion

Gasthaus zum GUPF

Retour aux articles 29/06/2016

 

Si je vous dis : Gasthaus zum GUPF  je suis persuadé qu’il n’y aura aucun romand capable de situer ce restaurant. Je ne vous en voudrais pas car moi-même j’ignorais son existence. C’est tout à fait par hasard que je suis tombé sur un article élogieux à son sujet.

Je pensais m’y rendre avec le cercle des « Toqués ». Un peu trop loin depuis Genève, mais pas assez pour décourager mon ami Walter de m’y emmener.

Il vous faudra repérer sur une carte routière le petit village de Rehetobel dans le canton d’Appenzell à ½ heure de St-Gall. Puis emprunter une route étroite de montagne qui vous conduira à plus de 1100 mètres d’altitude pour découvrir cette ferme bucolique.

 

L’aménagement extérieur est  unique. Une Heidi sculptée en bois vous accueillera. Elle côtoie un lecteur de journal attablé et à quelques pas,  un troupeau de moutons bleus vous montrera la direction d’une véranda entourée d’une végétation luxuriante.

 

   

 

 

    

Il suffit ensuite de lever votre regard vers le nord pour contempler cette vue imprenable sur le lac de Constance.

 

 

Je serais volontiers resté encore longtemps dans ce merveilleux endroit, mais le but  de cette excursion était de voir ce qui se cachait dans ce que je croyais être une ferme. Mais ne nous trompons pas, nous allons entrer  dans un restaurant réputé : 1 étoile au Michelin et 17 points au Gault-Millau.

 

                        

 

Je suis sensible à l’accueil dans un restaurant. Et bien là, d’entrée franchement je vais mettre une très bonne note, surtout à cette sympathique jeune femme. Son sourire, sa disponibilité et sa compétence ont été présent tout au long de ce repas.

 

 

Quant au repas ce fut un régal, mais pouvait-il en être autrement lorsque l’on a une aussi bonne cote dans les revues gastronomiques ?

 

 

 

Au commande et régnant aux fourneaux, on y trouve Walter Klose et sa femme Manuela pour diriger les salles. Leur devise : «  On ne sert pas seulement des repas mais également du bien-être ». Inutile de vous dire que ce que nous avons mangé était absolument délicieux.

                                                                Un sans-faute.