connexion

Costal Del Sol : adresses de quelques bons restaurants.

Retour aux articles 15/01/2016

 Abandonnant mon traditionnel Noël en montagne, au froid et dans la neige, je me suis rendu au soleil en Espagne sur la Costa Del Sol.

Je vous livre sur un plateau quelques adresses de restaurants ayant retenus mon attention, histoire de finir l’année avec quelques kilos en plus et en oubliant de surveiller mon taux de cholestérol.

 

Los Sardinales à Marbella

Pratiquement les pieds dans l’eau, ce restaurant vous offrira toutes les spécialités de la mer.

Le personnel est sympathique et vous composerez sans problème votre menu en choisissant bien entendu le produit de la pêche du jour.

    

 

 

 

Que diriez-vous de cette dorade cuite au gros sel accompagné d’un Crianza Protos 2011 ?

Difficile de faire mieux.

  

 Et si vos papilles ne s’excitent pas à la vue de ce plat, je ne peux plus rien pour vous !

 

 

Le Trocadero à Marbella

Changement complet de décors. En entrant dans ce restaurant vous plongez au cœur de la savane africaine. Croyez-moi, même si vous n’y mangez pas cela vaut la peine de voir l’intérieur surprenant de ce restaurant.

 

 

 

 N’hésitez pas à demander Le cerviche  nom donné à ce  plat connu sur les côtes de l’Atlantique et qui regroupe différentes déclinaisons d’un concept de marinade de fruits de mer servie froide ou alors rabattez-vous sur ce délicieux tartare de saumon surmonté d’une coiffe d’avocat.

 

 

 

Probablement leur grande spécialité : le tataki de atun.

 

 

Et pour accompagner ce magnifique repas, un Tondonia grande réserva 2002, un vin que j’aimerai bien trouver dans ma cave

 

 

 

Restaurante Da Bruno a Cabopino

 

 

Bien que l’on soit en Espagne, ce restaurant affiche néanmoins des spécialités italiennes.

Le cadre est sympa, mais les tables sont un peu trop rapprochées ce qui nuit quelque peu à des conversations intimes.

Un pianiste et une chanteuse assument le décor musical.

N’oubliez pas de réserver votre table et qu’en Espagne on ne mange pas avant 21 heures !

Le plus est sans conteste le personnel. Souriant, avenant et attentionné, il vous servira un de leur must : un «  lingu cigalas «  ou un «  fettu Bogavante « 

Et moi,  je n’allais  pas me priver de déguster ce fettucine de homard.

 

 

Je vous recommande surtout le dessert : des crêpes Suzette.

C’est un flambé largement arrosé qui mettra la meilleure touche finale à ce repas

     


  

 

 

 

Et pour terminer : El Olivo de la Cala de Mijas

 

 

 

 

On se retrouve un peu en terre connue grâce au gérant, un français qui s’est établi ici.

En plus d’une carte richement garnie, vous aurez droit aux explications complémentaires du chef qui vous proposera des suggestions du jour. Vous n’aurez que l’embarras du choix et si vous les retenez toutes, je vous féliciterai.

Attention : après ce foie gras maison, une seule entrée aurait suffi.

Mais on s’est laissé tenter par un deuxième plat ( rack d’agneau grillé )

Personne n’est arrivé au bout

Une bouteille Baron de Ley Rioja Réserva 2010  s’invitait aussi à notre table.