connexion

les 70 ans du choeur théâtral d'Avully

Retour aux articles 14/11/2015

Comme vous l’avez constaté  par le biais de mes chroniques, j’ai une préférence pour les chorales genevoises.

Plus particulièrement pour le chœur théâtral d’Avully.

L’affiche  pour  fêter leurs 70 ans (quelle histoire) était déjà tout un programme.

 

 

Ma caméra sous le bras je me suis rendu à la salle de paroisse de Bernex.

Je me réjouissais de retrouver cette sympathique chorale villageoise qui m’avait enchanté lors de son spectacle « La ruelle «.

 

J’espère que Madame la présidente et son directeur de chœur  Mr Darbellay ne m’en voudront pas, mais ce concert ne m’a pas emballé.

Malgré l’effort d'une présentation originale sous la  forme d’une répétition musicale, cette prestation a manqué de «  punch «  et parfois la qualité vocale, désolé,  n’était pas au rendez-vous.

L’idée de se faire accompagner par un guitariste était bonne, mais pour ce genre de concert, une petite formation rythmique aurait probablement mieux soutenu et étoffé la chorale.

 

 

 

Autre remarque, pour des chansons archi-connues est-il nécessaire aux choristes d’avoir leur nez rivé dans leur partition ?

 

Restons positif car il y a eu quand même au cours de cette soirée,  plusieurs moments dans lesquels le chœur s’est montré  franchement plus à l’aise.

Ce fut le cas pour cette interprétation «  à la claire fontaine «  sur un rythme jazzy.

 

 

 

Autre bon point, la chorale d’Avully n’a pas hésité à chanter du gospel en anglais et emprunter le répertoire suisse-allemand !

Il fallait le faire, mais cela manquait de volume sonore et pourquoi se borner à taper des mains sur le tempo en négligeant celui du contretemps.

 

 

 

 

On va se quitter sur ce chœur final qui nous emmène au bout du monde.

 


Je pense que cette troupe peut donner la pleine mesure de son talent dans des comédies musicales.

Je me réjouis de les entendre et voir l’année prochaine dans cet exercice qui leur convient mieux.

 

JCE/14.11.2015

 

 

 

 

 

 

Cher Jean Claude, pendant tu

Cher Jean Claude,

pendant tu t'es laissé enchanter par le choeur d'Avully, nous nous sommes imprégnés de la Provence en toute sa splendeur automnale..

Salutations et bisou

Bonjour et merci pour votre

Bonjour et merci pour votre article. Je suis heureux de lire vos critiques sans concession mais toujours constructives depuis plusieurs années ! Effectivement, la question du nez dans la partition se pose régulièrement, et ça fait du bien de se l'entendre rappeler !

au plaisir de vous retrouver en 2017 pour notre prochain spectacle !

Daniel Darbellay

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.