connexion

un boulier dans la tête ?

Retour aux articles 13/11/2014

 

Si nos «  petits suisses «  peinent avec le calcul mental, leurs copains asiatiques jonglent avec les chiffres de manière étonnante.

Lors du décompte habituel qui a suivi le repas des dix membres de mon club préféré de tennis, j’ai été frappé par les difficultés du personnel à établir correctement le total de notre addition. Cela ne me paraissait pas présenter des  difficultés insurmontables : il suffisait de typer tous les tickets sur une caisse enregistreuse et de diviser par dix.

La serveuse a dû s’y reprendre à trois fois, le total nous paraissant erroné à chaque coup et je ne vous dit pas la division par 10  la difficulté que cela lui a causé.

Mon Dieu, mais qu’est-ce qu’on leur apprend à l’école.


Je conçois bien que les outils informatiques mis à leur disposition actuellement  ne les incitent pas au bon fonctionnement et développement de leurs neurones ! Seulement voilà, nous devrions bien prendre exemple sur nos petits voisins asiatiques. Si nos petits suisses peinent avec le calcul mental, leurs copains du bout du monde jonglent avec les chiffres de manière étonnante.

            Regardez plutôt ce petit clip et on revient lire la suite de ma chronique.

 

 

 

 

Etonnant, non ?

Ils utilisent la méthode : UCMAS (centre international de calcul mental).
Le pUCMAS program is designed to boost brain power and stimulate young minds using abacus and mental arithmetic in a way that children find engaging and fun.rogramme UCMAS est conçu pour augmenter la puissance du cerveau et de stimuler les enfants de 4 à 12 ans en utilisant un abaque virtuel comme base de calcul mental. De cette manière les math. élémentaires deviennent intéressants et amusants.
UCMAS is not just about solving complex mathematical problems using mental arithmetic.UCMAS program offers you the most creative and rewarding means to nurture the development of your child.

Ils visualisent donc mentalement un boulier et les calculs peuvent être effectués à grande vitesse de cette manière.

Pour ceux que cela intéresse voici comment fonctionne un boulier. (pas celui que nous connaissons en Suisse, mais le leur !)

 

Mais d’ici à s’en faire une représentation mentale et à visualiser la montée et descente de ces petites boules dans sa tête à cette vitesse,  il  y a un pas (voire beaucoup) que je m’aventurerai pas à essayer.

Conclusion : on peut très bien imaginer les conséquences économiques, de la recherches scientifique et du développement industriel que cela pourra avoir sur ces » jeunes pousses «  lorsqu’elles viendront sur le marché de l’emploi.

A coup sûr, ils ne seront pas derrière une caisse enregistreuse d’un restaurant.

 

JCE/13.11.2014

boulier

Bravo Monsieur le professeur

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.