connexion

Les Frères Ibaboure

Retour aux articles 20/10/2013

Pour vous autres grands golfeurs devant l’Eternel, mais surtout grands amateurs de bonnes tables gastronomiques et si votre chemin passe dans la région basque  ne manquez pas de vous arrêter à Bidart chez les Frères Ibarboure.

 

Bien que je ne sois pas toujours d’accord avec l’attribution des étoiles du Michelin, cet Etablissement mérite sans contexte son étoile.

 Il y a tout d’abord le cadre accueillant de cette demeure de charme, au style bien à elle, logé dans un écrin de verdure.

 Il faut savoir que ce restaurant est typiquement une entreprise familiale pouvant s’appuyer depuis plusieurs générations sur une tradition culinaire exceptionnelle.

 

La salle à manger ancienne :

 C’est le cœur de la maison, niché dans une architecture datant du XVIIIème. Les poutres, l’escalier ancien, les meubles et la décoration, vous transportent dans une salle à manger basque de l’époque.

Sans plus attendre, passons à table :

J’avoue avoir la tendance à me laisser guider par le menu dégustation lorsque je découvre une nouvelle table d’un restaurant étoilé.

On est rarement déçu.

C’est aller à la découverte de plats qui souvent sont non seulement créatifs, mais sont le fruit du savoir-faire de son chef.

Jugez plutôt :

 

I

Menu Esprit d'hier et d'aujourd'hui 

L'amuse-bouche du Chef

On a succombé à ce :

 Pressé de foie gras de canard des Landes cuit au naturel, anguille fumée, gelée au muscovado, chutney de fruits et rhubarbe.

Un classique me direz-vous, mais il y a des classiques que l’on aime à redécouvrir.

                                                         ou

Sélection de jeunes de légumes printaniers, cultivés de manière naturelle par Jean-Luc Garbage, moussaka de roquette.


Il vous faudra probablement plusieurs minutes avant de vous décider à trouver votre bonheur dans la richesse des propositions faites avec un pareil menu.

 Qu’importe. Laissez-vous surprendre et n’hésitez pas à sortir de vos chemins habituels .

****

Filet de maigre rôti, ravioles de moule, royale de coquillages,

jus de marinière aux herbes potagères.

ou

Découverte du poulpe de Getaria rôti, encre de seiche,

crémeux à l'ail doux et tomate en concassé.

ou

Demi-homard bleu rôti dans son corail, pieds de porc façon gressini, légère mousseline à la muscade, sauce homardine (sup. 10€).

 

 

Et ce fut le cas pour ce demi-homard qui suivi, comme un véritable tableau.

****

 Granité à la fleur de sureau, nuage de pamplemousse et parfait framboise.

****

Quasi de veau fermier du Pays Basque, légumes de saison gratinés à la moelle et au parmesan, jus relevé aux câpres de Pantelleria.

ou

Demi-pigeon fermier rôti, coeur de tomate à la confiture de piment d'Espelette et fleur de thym, jus relevé à la crème d'anchois.

 

****

 La fraise gariguette de Mendionde en tartelette contemporaine, saveurs citron-pistache.

ou

Fin gâteau chocolat Jivara, croustillant praliné, abricot et romarin.

 

Ce menu peut être servi: entrée, plat et dessert à 59.00 €

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

La présence des Maitres de la maison est omni présente.

Cela confère une atmosphère particulière et typique pour cet Etablissement de par la présence visible de plusieurs membres de la famille.

Par un petit mot à chaque table, un rapport chaleureux s’établit.

Un point positif pour le rythme agréable entre chaque plat, vraiment c’est le bon  tempo qui vous laisse le temps d’apprécier ce qui vient de vous être servi.

J’aurais souhaité toutefois que la cheffe de salle se montre un peu moins bavarde et ne débite pas la présentation des plats comme une poésie trop bien apprise.

Quant au sommelier, il est certes de bon conseil, mais un peu trop vague dans ses recommandations.

 

Une bonne table, digne de figurer dans votre carnet d’adresses.

JCE juin 2013

 

Bonjour Jean Claude , Tout d

Bonjour Jean Claude ,
Tout d abord ,cela m'a fait plaisir de te voir au départ l autre jour ,j etais un peu concentrée ,désolée de n avoir pas parlé.
Pour ta rubrique , oui je connais les frères Ibarbour même si depuis quelques années ils sont séparés chacun dans leur resto . Il est vrai qu'on y mange très bien .
Voilà un petit coucou. A bientôt .Je t embrasse .
Sabine Etchevers L'Hôte

Miam miam !!!!

Belle présentation des plats à la hauteur de la beauté de la chronique !!!!

Baba

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.