connexion

Le théâtre du Croûtion présente : Monsieur Mozart

Retour aux articles 03/09/2013

Le théâtre du Croûtion au Bouveret présente : Monsieur Mozart.

 

Depuis de nombreuses années, ce théâtre met à l’affiche un spectacle d’été en plein-air.

Si vous n’avez jamais été au Bouveret, je vous invite à vous y rendre car ce concept est vraiment inhabituel.

Vous serez surpris d’être accueilli sous une grande tente ce qui vous permettra de vous restaurer avant le début de la représentation.

Je vous suggère de prendre la catégorie Vip qui vous donnera droit à votre table dans un carré réservé aux clients privilégiés.

 

Si ce n’est pas une toute grande table *** étoiles, il n’en demeure pas moins, le sourire des hôtesses aidant, que vous trouvez de quoi satisfaire votre estomac :

Apéro de bienvenue, saumon fumé et au choix une entrecôte de bœuf ou des filets de perche et dessert.

Pas mal !

Votre grade de Vip vous donnera en plus,  droit à un programme, une mini lampe de poche pour retrouver votre voiture à la sortie et bien entendu dans le théâtre,  à un fauteuil à votre nom,  face à la scène et dans les premiers rangs. Vous constaterez : on vous chouchoute !

C’est le moment de découvrir la scène, en plein air,  avec comme fond les montagnes et un ciel étoilé. C’est très surprenant, car je ne m’attendais pas voir  un décor aussi grandiose et vaste.

 

 

Les 3 coups sont frappés….que le spectacle commence !

 

Pas facile de vouloir conter la vie du génie Mozart couvrant les années 1756 à 1790.

Le texte de Gil Pidoux voulant évoquer toute cette période s’avérait une véritable  gageure.

Les lieux, les personnages, les événements sont si nombreux qu’ils rendent pratiquement ingérables cette évocation sur une scène de théâtre.

Joueur, espiègle, amoureux fou et bien sûr génie précoce de la musique, il fallait bien tout le talent du metteur en scène Olivier Duperrex , pour diriger ce personnage.

Et tous les autres ! Son père Léopold, Constance sa femme, sa sœur, ses enfants, Salieri, Haydn et j’en passe.

Mais a-t-il réussi ce pari ?

       Partiellement.

Il y a tout d’abord la trouvaille de simuler les déplacements dans le temps, par l’arrivée et le départ  d’une calèche.

 

Une habile mise en scène utilisant de nombreux plans a permis de déplacer l’attention du spectateur sur différents endroits, rompant ainsi  la monotonie du texte.

Quelques scènes particulièrement bien enlevées ont déridé le public  comme par exemple Mozart prenant son bain.

 

 

Mais les problèmes arrivent avec les parties musicales

Et ça c’est regrettable car évoquer Mozart en estropiant sa musique, c’est assez dommageable.

Je suis bien conscient que cette troupe doit faire avec les moyens locaux et qu’elle ne compte pas dans ses rangs les chœurs de l’opéra de Milan, ni des divas aux cachets pharaoniques.

Mais la bonne volonté ne suffit pas pour compléter musicalement le texte d’un livret aussi riche  qui ne laisse que trop peu de place à la partie lyrique. Cette dernière n’était pas à la hauteur pour refléter l’œuvre du génie mozartien.

Ressort quand même du lot,  le trio de musiciens : madame Karine Barman (pianiste-flutiste et chant ) accompagné au violon par Monsieur  Voirol et à la flute par Madame Delessert qui font preuve d’un professionnalisme apprécié.

 

Mais je reste néanmoins sur ma faim, cette vie trop mouvementée de Mozart relevait d’une mission impossible à transposer sur une scène de théâtre.

Les 4 petits clips vidéos ci-dessous vous donneront une idée de cette ambitieuse réalisation.

 

 

JCE/ 23.8.2013

 

 

W.A. Mozart au Théatre de la Croution

yyyyyyy

W.A. Mozart

Cher Jean-Claude
Ton Reportage est merveilleux. Je me suis beaucoup amusé en regardant tes vidéos et je suis étonné comment tu procède afin
de réussir à un tel résultat. Chapeau!!!!Bien toi Hans-Ruedi

jadore

j'aime bien aimé mais dommage au sénégal ya pa c genre musical. très belle photo et des sons parfait
Awa

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.