connexion

Fête de la musique de Genève 2013

Retour aux articles 28/06/2013

Genève : Fête de la musique 2013

 


 

 

La valeur n’attend pas le nombre des années…

 

Il faut bien l’avouer, depuis plusieurs années, la ville de Genève nous gâte en organisant de manière remarquable cette fête de la musique.

Pour une fois sachons nous montrer positif et remercions nos autorités d’avoir permis à tous ces musiciens de se produire pour notre plus grand plaisir.

Suivez-moi dans cette petite ballade ensoleillée où l’art choral a tenu une place privilégiée.

 

Pour débuter : 

Faukesaswing !

Pour ceux qui ne l’auraient pas compris, 6 chanteurs et un contrebassiste nous entrainaient dans des chansons de jazz, car il  faut que ça swing ` !

J’avoue n’avoir jamais entendu cette formation qui est issue de l’AMR (?)

 

« Créée en 1973 par des musiciens passionnés par la scène des musiques de jazz et d’improvisation, l’Association pour l’encouragement de la Musique impRovisée (AMR) a milité pour la création et le développement d’une scène musicale genevoise et organisé régulièrement des concerts et des ateliers de musique. »

 

Le résultat de ce travail de groupe est remarquable, surtout en technique vocale, justesse des voix alliée à un sens profond du rythme.


 

Ten Sing de Genève

Avec mes excuses pour ne pas connaitre cette chorale.

Moi qui croyais à la force d’écrire des chroniques sur les sociétés chorales de Genève, les avoir toute connues. Et bien non. Dont acte.

J’ai été séduit par leur présentation scénique, leur joie de chanter.

Si j’en crois ce qu’il est dit sur leur site, ils interprètent des comédies musicales. Voilà qui ne m’étonne pas du tout. Je vais suivre ce Ten Sing  de plus près car il semble mériter mon attention.

 

 

Union des chanteurs genevois

Ça été la grosse déception.

Les hommes étaient aux abonnés absents, la justesse vocale aussi.

 Bref, une chorale décevante, même si je veux bien croire que la majorité des autres choristes se présentaient sur d’autres podiums.

Mais quand même, d’ici à exécuter une semblable prestation  :   navrant.

Un seul point positif, l’accompagnatrice au clavier  qui a sauvé les meubles, merci Madame.

 

 

 

Orchestre et chœur Pegasus de Genève

Avec les solistes du centre de musique ancienne

Magnifique concert à classer dans le baroque vocal.

A l’affiche : A.Vivaldi  Gloria en ré pour chœur à 4 voix et orchestre.

 

Le prix de l’excellence revient sans conteste à la directrice :

Tatiana Babut du Marès

Elle tient à l’œil et à la baguette cette formation (remarquable dans ce genre de musique).

Sans oublier de mentionner son énergie, sourire et aisance, avec un petit regard encourageant pour le départ des solistes

Cela ne m’étonne guère, vu le CV de la prénommée :

O.C.G- Haute Ecole de Musique de Genève -Conservatoire royal de Bruxelles-

 

 

 



fête de la musique

La fête de la musique : une activité venue de Jack Lang, alors ministre de la culture de François Mitterand, que nous devons, pour une fois, saluer.
En effet, la musique et le chant forment, tout comme le sport, un patrimoine commun, universel et partagé par tous, que l'on soit blanc ou noir, asiatique ou océanien, chrétien ou musulman, musicien ou non.
Mais plus que le sport avec ses débordements, la musique a le mérite d'adoucir les moeurs, comme le dit le proverbe.
Merci Jean-Claude pour cette rubrique.
Yves

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.