connexion

Y'a de la joie

Retour aux articles 21/04/2013

                  Y’a d’la joie….. mais pas pour encore très longtemps !


       Ce que veut chaque individu est empêché par ce que veut chaque autre

               et ce qui s’en dégage est quelque chose que personne n’a voulu !

Friedrich Engels, né le 28 novembre 1820 à Barmen, mort le 5 août 1895 à Londres est un philosophe et théoricien socialiste allemand, grand ami de Karl Marx.

 

Voilà bien une des raisons qui plonge notre monde actuel dans les ténèbres économiques, sociales et morales.

Quelques exemples choisis dans la presse de cette semaine :

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 1) A la TV le 20.4.2013

Dernièrement, la France a réussi avec l’aide du Cameroun et du Niger à libérer une famille d’otages français.

Que c’était émouvant de voir cette famille retrouver les siens à Orly sous le regard bienveillant du Président Hollande.

Bravo mais cela me met quand même en colère.

Car dans quelques jours on n’en reparlera plus, mais surtout on ne cherchera pas à attraper les coupables et à les traduire en justice.

Ces mêmes affreux pourront donc recommencer en toute quiétude à s'en prendre à d’autres pour les échanger contre des espèces sonnantes et trébuchantes, des armes ou des condamnés purgeant des peines.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

2) A lire dans la TdG du 17.4 : La Suisse désavouée après une expulsion.

Les bras m'en tombent !

Voilà qui démontre bien notre impuissance à expulser un individu condamné à plusieurs reprises pour trafic de cocaïne.

La Suisse se fait taper sur les doigts par la Cour européenne des droits de l'homme : elle aurait violé le droit à la protection de sa vie privée ! Mais je rêve...

Et pour comble, nous sommes condamnés à lui verser 9000 euros, après lui avoir payé 165'000.- CH par nos services sociaux.

On finira par admettre pour toutes sortes de raisons humanitaires qu'il vaut mieux laisser les dealers œuvrer dans nos villes et baisser les bras devant des lois faites pour les malfrats.

Pauvre Suisse et où va-t-on ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

  • Sommes-nous impuissants à réduire nos dettes ?

 

 

Tous les gouvernements n’ont jamais imprimé autant de monnaie et augmenté leur dette de manière exponentielle que ces derniers temps (on parle de plus de 100 millions par jour !)

Les USA ne montrent pas le bon exemple et de loin pas.

Voyez donc bonnes gens.

Leur dette atteint le seuil de l’alerte rouge de $16'300 milliards ! Montant qui ne peut pas être dépassé sous peine d’être techniquement en faillite. Ils appellent cela :

                                                Le mur budgétaire.

Et bien les amis, on y va droit dedans, en y entraînant nous autres européens.

Mais si on s’en tient qu’à la zone Euro, les perspectives ne sont guère réjouissantes en songeant à la Grèce, l’Espagne, le Portugal, pour faire bon poids, j’y ajouterai l’Italie et la France puis maintenant Chypre.

En ce qui concerne la Suisse, notre pétrole c'est les banques.
Je devrais dire c'était.
Regardez ce qui reste de l'image de nos deux grandes banques : UBS et CS.
Guère mieux pour nos Etablissements privés.
Mon Dieu... tout fout le camp.

Quant au secret bancaire je ne m’étais pas trompé en prédisant à ma banquière, il y a trois ans, qu’il ne tiendrait pas encore très longtemps.

 

Et si tout allait plus vite que l’on pourrait le croire ?

Combien de fois j’ai entendu dire :

Notre génération ne le verra pas, mais nos enfants ont du souci à se faire !

Vous risqueriez fortement de vous tromper, car cet héritage chargé de dynamite, dont on pressent la dangerosité, pourrait bien se passer plus rapidement qu’on le croit.

L’histoire marche beaucoup plus vite que vous le pensez.

Rappelez-vous :

Rome a disparu en six décennies, l’empire Ming également et la monarchie française a été décapitée entre 1789 et 1793. Plus proche de notre époque, le Commonwealth est mort entre 1945 et 1956.

 

********************************************************************************

 

Personnellement et je l’ai déjà dit dans mes précédentes chroniques, la solution

à ce marasme économique, moral et social ainsi qu’à cette situation catastrophique

ne se résoudra que dans un bain de sang et de larmes.

J’aimerais bien me tromper.

 

JCE/21.4.2014

petit supplement de l'auteur

Encore un document de plus à verser à ma précédente chronique "'Y'a de la joie "

Pour ceux qui ont suivi l'émission C'dans l'air de hier, ils auront peut-être été effarés d'entendre que 80'000 condamnations en France pour des peines légères ( 2 mois à 2 ans de prison)
n'étaient pas appliquées.

La juge présente avouait que c'était du à un manque de place salubre et à une surpopulation carcérale.
Elle suivait aussi des directives du gouvernement de ne pas devoir trop encombrer les prisons.

Voilà de quoi nous tranquilliser, car tout ce beau monde circule librement et cela ne m'étonnerait guère qu'il ne récidive pas.

Oui cela me fait peur pas

Oui cela me fait peur pas pour moi qui a 80 ans' mais pour mes arrières petits enfants.
Amicalements.
monique

Beaucoup de larmes, OUI

Ah mon cher, quelle belle chronique comme d'habitude d'ailleurs.
J'ai également aimé le bel idéalisme de Yve.

De toute cette crise économique et financière dont-on par en occident, je constate que l'Afrique la subie plus qu’elle ne la vie. Ah oui en Afrique, je ne vois pas pire que la pauvreté. La crise est pour ceux qui ont de la richesse, la pauvreté pour ceux qui sont pauvres.

Les 2 concepts ne peuvent pas se retrouver sous le même ciel!!!

Mais force est de reconnaître qu'il y a déjà et y en aura encore et beaucoup de larmes. Quant au bain de sang; je ne pense pas que ce monde-ci en arrivera là.

Aux armes citoyens !

Le jour où tout individu appliquera l'adage :"la Liberté de chacun s'arrête là où commence celles des autres", alors nous verrons s'améliorer notre monde ! Car il s'agit de l'ensemble des Nations du monde. Certains Pays ont bien compris que seules leur loi, croyance, justice, mode de vie, ... devaient être les seuls à s'imposer et les gouvernements X, Y ou Z laissent faire par preuve de représailles humaines, économiques ou pacifiques. C'est à mon avis tout le contraire qu'il faudrait faire afin de leur prouver que leurs "libertés" ne sont pas les nôtres. Pour la France, l'adage ci-dessus devrait s'imposer de lui-même puisque la France est le Pays des droits de l'homme. Où sont passés les 3 mots de notre devise : Liberté, Egalité, Fraternité ? La Liberté est devenue celle que certains veulent nous imposer, l'Egalité est devenue l'égoïsme et le profit de certains et la fraternité est devenue l'individualisme et le chacun pour soi. Dès lors où nos politiques nous demandent de faire de qu'ils disent et non pas ce qu'ils font, comment peut-on faire confiance ? Dans les difficultés financières que traverse la France, certes au sein d'une conjoncture économique internationale difficile, je propose que le gouvernement français agisse dans trois domaines :
- honnêteté irréprochable de chacun de ses membres ; ils doivent devenir un exemple comme autrefois l'instituteur, le maire, le curé et le policier l'étaient, pour ne citer qu'eux. Et que penser du Général de Gaulle qui payait ses factures de communication téléphoniques privées à l'Elysée ?
- Diminution de 50 pour cent de tous les budgets consacrés au train de vie de l'Etat et de ses fonctionnaires (frais de réception, utilisation des véhicules à des fins privées, dépenses sans compter en septembre afin d'apurer les budgets de fonctionnement, etc, etc) ; des milliards d'euros seront économisés. Je me demande comment toutes ces personnes gèrent leur budget familial lorsqu'elles gèrent aussi mal le budget de l'Etat alimenté par les Français, mais peut-être sont-ce leurs "conjoints" qui le gèrent ce qui évite de déclarer son patrimoine ?
- redonner aux personnes qui ont autorité leur véritable autorité.
Je pense aux enseignants qui ne sont plus maître dans leur classe d'école, de collège ou de lycée ; Je pense aux policiers qui ne peuvent plus agir sans l'aval de leurs autorités ; je pense aux gardiens de prison qui ne gardent plus rien ; je pense aux élus qui n'ont d'autre autorité que celle de penser de leur parti ; La liste n'est pas exhaustive mais je ne peux malheureusement écrire tout ce que j'ai à dire.
Alors, compte-tenu de tout ce que nous pensons, écrivons, disons, comment nos dirigeants peuvent-ils continuer à ignorer la situation de nos Etats ? Comment peut-on faire voter des lois ridicules telles que celle sur le mariage pour tous (alors que le Président de la République française n'est pas marié !)ou celle de déclaration de patrimoine (qui d'ailleurs existe déjà) lorsque les élus mentent et qu'ils ne peuvent être poursuivit pour parjure parce que cette loi n'existe pas ! pourquoi ne l'ont-ils pas proposée et votée ?
Ne nous étonnons pas que les extrêmes politiques, de droite comme de gauche, progressent. Que diront nos dirigeants demain lorsqu'ils seront virés par une "Le Pen" ou un "Mélanchon" ? Il sera trop tard, l'Histoire est pleine d'exemples quelques fois écrite dans le sang et les larmes !
Yves,
le cousin dijonnais

Oui, mon cher Jean-Claude, je

Oui, mon cher Jean-Claude, je crois que tu as raison, l'Histoire (je ne suis pas sûr qu'elle mérite un H majuscule)avance plus vite que l'on pense, ce qui veut dire que même notre génération verra encore des évolutions peu réjouissantes. Par contre, j'ai bon espoir que cela ne finira pas dans un bain de sang et de larmes. Une sévère récession devrait suffire à ramener les dirigeants à la raison... du moins je l'espère.
Cordialement
Max

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.