connexion

Le Bonheur était dans le pré...

Retour aux articles 22/06/2012
L'enseigne

La frissonnement du gravier de l’allée sous les roues de la Bentley, le voiturier, les nappes damassées, l’argenterie, les tulipes Baccarat, le sommelier stylé, je dois l’avouer, ne font pas partie de mon quotidien. La gastronomie est un terme qui cache tant d’opaques notions que je me contente de suivre, presque aveuglément, les sentiers sur lesquels me mets très régulièrement mon cousin Jean-Claude.

Appelé à la rescousse mardi, pour rejoindre (fortuitement) le cercle très fermé des “toqués”, je me suis fait conduire sur les hauteurs de Lucinges chez Barbara et Christophe Grellier qui tiennent depuis 2003 le bien nommé “Bonheur dans le Pré”.


Après quelques péripéties d’organisation qui n’ont nullement atteint le moral des troupes, nous nous retrouvons autour d’un apéritif puis d’un repas en tout point fidèle aux promesses de ce joli couple. Lui aux fourneaux, elle en salle, que les effluves des superbes nectars proposés embaument subtilement.



Coeur de thon blanc dont la cuisson n’avait d’égal que l’originalité de la présentation (boîte de fer blanc entrouverte) sur un succulent lit de tomates en tartare, côte de boeuf noir accompagnée d’un savant ragoût de légumes frits au ketchup maison... Fromages et tarte aux abricots que l’imagination du chef à enfermée dans un bocal de conservation ! Succulent... Les quelques bouteilles de Faugères 2009 (Léon Barral, Languedoc-Roussillon) et de Château Lassolle 2005 (Stéphanie Roussel, Romaistaing) atteignant allègrement chacune les 14 chevaux (!) achevèrent de ravir les huit convives réunis par Jean-Claude qui avoue être assez fier de nous faire partager l’authenticité du concept.



Béatrice est une grande connaisseuse des vins de Bourgogne, bien que ceux qui nous furent servis provenais du sud et du sud-ouest. Christophe a fait ses armes auprès de quelques grands chefs et devait être sur de son “coup” en venant se percher là, loin de tout axe routier... Les bonnes adresses sont visiblement au-dessus des considérations géographiques, les 5 tables de l’établissement affichant complet.



Ma gratitude à Jean-Claude qui me céda l’honneur de cette modeste rubrique et à ses “toqués” décidément bien sympathiques.



Soucieux de se rapprocher de sa clientèle genevoise, le couple a ouvert aux Eaux-Vives une boutique à l’enseigne Mi-Food Mi-Raisin...----> Suivre le lien

Chers Toqués Je vous trouve

Chers Toqués
Je vous trouve très sévères dans vos notations.
Accueil/Service
Connaissez-vous beaucoup de restaurants où la patronne vous accueille, vous conseille, vous sert et.....encaisse. Où, le patron est à ses fourneaux et vient s'entretenir avec vous, non pas pour boire un verre, mais pour vous expliquer sa cuisine, son passé et son avenir.
Repas
Entrée
La présentation est originale et......c'était bon, ce qui ne va pas forcément de soi.
Plat principal
Là, on peut discuter. Viande de qualité, mais présentation.....
Dessert
Dans une bonne moyenne.....mais si vous n'aimez pas les douceurs,alors
Dans son ensemble, formule originale pour clients.........qui aiment tout.

Robert...........le Diable

Ayant été le premier à faire

Ayant été le premier à faire découvrir à Jean-Claude "Le Bonheur dans le Pré" situé tout près de chez moi, j'ai naturellement beaucoup regretté d'être en voyage le jour du repas des "toqués". A lire le compte-rendu de son cousin, cette joyeuse équipe semble ne pas avoir été déçue et même plutôt contente, et j'en suis très heureux.
Si jamais il y avait une place de libre dans l'équipe pour la pochaine sortie et pour autant que je ne sois pas de nouveau en voyage à la date en question, j'aurais plaisir à entendre de vive voix le commentaires sur ce petit restau sympa au-dessus de Lucinges.
Max

Quel contraste avec notre

Quel contraste avec notre premier repas… un restau de luxe au bord du lac et une petite auberge de montagne.
Mais chacun avec son charme, aussi nous fûmes conquis par ce *Bonheur dans le Pré » très surprenant, avec un rapport prix / qualité imbattable.
Seul écueil éventuel, il n’y a qu’un seul menu... mais j'ai réussi à éviter facilement les tomates !
Excellente découverte.
Michel

le mot du Président

Merci à mon cousin d'avoir accepté d'être l'invité au pied levé de cette deuxième sortie du cercle des " Toqués " au restaurant le Bonheur dans le pré à Lucinges.

En lui confiant la rédaction de cette chronique je savais que son talent d'écrivain ne pourrait être qu'à la hauteur du repas qui nous a été servi, c'est-à-dire remarquable.

Comme en témoigne les notes mises par les membres :

19.6.2012 Bonheur dans le Pré
notation de 1 à 10

accueil/service 7.8.
repas : entrée 7.4.
plat principal 7.8.
dessert 7.4.
vins 7.6.
prix 8.6.

moyenne générale 7.8.

Réservez vos places pour la prochaine sortie en Valais qui
fera la part belle aux amateurs de chasse.
Je ne vous en dis pas plus.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.